En paix avec soi même

On ne peut pas affirmer que la rupture d’une relation D/s soit plus difficile qu’un divorce. Nombreux hélas sont les divorces qui sont des désastres émotionnels. Sans même évoqué les violences faites aux femmes qui, hélas, se produisent majoritairement lors de la fin de la relation, toute traditionnelles soient elles.

Il est plus que souhaitable que la rupture d’une relation D/s se déroule avec le même respect et la même qualité d’engagement que ce qui a été à l’oeuvre pendant de longs mois ou de longues années.

Certains jeunes Maitres pensent que la rupture peut se produire par la rencontre d’une autre esclave.

C’est faire bien peu de cas de l’engagement initial. Si le Maitre rencontre une autre esclave c’est peut être parce qu’il a le talent pour en dresser deux, c'est peut être qu'Il fantasme et sans être aller au fond de la première relation se voit déjà dans une autre. Il importe de ne pas se contenter de la surface des choses. Ce sont des décisions importantes qui ne se prennent pas sur un coup de tête.

Les couples à trois existent et fonctionnent généralement de manière harmonieuse. Ils ne sont d’ailleurs pas réservés à Ceux qui choisissent de vivre Maitre et esclave. Cela dit, vivre dans une intimité à plusieurs réclame des moyens et du temps...

Stacks Image 398

Vivre avec deux esclaves est tout à fait possible si l’opportunité se présente et si la décision se fait sans précipitation...

Les exemples sont plus nombreux que ce que les gens imaginent, les Maitresses qui dirigent le royaume d’un autre monde en leur château d’Europe de l’est font rêver beaucoup d’esclaves mâles… Enfin, le web a rendu visible de nombreux trio dont la longévité témoigne de la vitalité.

Il s'agit bien de relations humaines, la distinction avec le jeu BDSM est très nette.

Vivre sa relation D/s en permanence est un choix intime et parfois risqué...

Aux âmes bien faites, courageuses et lucides, le plaisir des sommets...

Parmi les qualités du Maitre le discernement fait partie de celles qui comptent pour beaucoup... Nous sommes loin des avis tranchés et péremptoires...

Nous sommes dans l’écoute et le respect, nous sommes dans la joie simple et la paix d’être N/nous même....